Académie Kami no San

Académie Kami no San, Trois dieux, des esprits protecteurs un conflit mortel.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiji Shôroku
Sagesse et calme sont mes meilleurs amis
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 13/05/2009

Information
Mon Orientation: Neutre
Spirit's Orientation: Neutre
Vous et les Autres:

MessageSujet: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Mer 13 Mai - 16:57

Eiji avait été envoyé ici, dans l'académie kami. Le jeune japonais alors âgé de 18 ans n'avait rien dit à ses parents. Bien sûr sa mère avait comprit que le jeune homme était un porteur d'esprit mais son père ne s'était rendu compte de rien et sa mère n'avait pas ébruité les choses.

Le blondinet marchait silencieusement dans la forêt, sa démarche était souple, silencieuse, du haut de ses 1m75 qui faisait très moyen. Ma fois quand on est de taille moyenne et non une armoire à glace d'1m90 on développe l'esprit.

Soudain il entendit une voix:

"Comment ça va Eiji?"

Eiji releva son regard clair et si calme vers son esprit, une jeune femme blonde, des yeux bleus ciels comme les siens. Remplit de sagesse et de calme, tout comme son porteur, des oreilles d'elfes.

"Ne t'inquiète pas pour moi Felagund."

L'esprit sourit doucement, passa une main dans ses cheveux blonds et puis tourna la tête, Eiji suivit son regard. Son pouvoir de vision avancée lui fit voir les couleurs du couché du soleil aller du orange au rouge. Felagund disparu de la vision d'Eiji, pour n'être que dans sa tête.

Eiji attendit, il entendait un bruit au loin, la nature bougea, Eiji fixa quelques arbres et attendit de voir qui allait être la personne qui s'approchait. Bientôt les arbres arrêtèrent de bouger, Eiji les ayants calmés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Jeu 14 Mai - 10:32


Onoko s'était perdue. Encore une fois. Ce n'était pas très important, elle était en pleine exploration de la forêt environnante de sa nouvelle académie. L'académie Kami No San. Prestigieuse, riche et de belle allure, Onoko y était arrivée depuis peu, hésitante, fraichement enfuie de la demeure parternelle, et pour seul bagage les vêtements qu'elle portait sur son dos. Qui auraient pu, de par leur coût, faire vivre une modeste famille pendant six mois.
Passons.
Fatiguée, elle avait passé la porte, et sans aucune explication, on l'avais reçue, écoutée, et acceptée. Les personnes ici ressemblaient étrangement à Onoko. Pas physiquement, non, non plus mentalement, là dessus ils étaient tous uniques... mais étrangement similaires, dans laur goût de sa solitude, comme s'ils n'étaient jamais vraiment seuls, ou qu'ils aillent, dans leur façon de murmurer tout seuls, où encore de tendre la main tendrement dans ce qui semblait être le vide.

Onoko avait su dès la première seconde qu'elle état arrivée là ou elle ne voulait pas repartir.

Elle avait décidé une petite balade dans la forêt. Nouvelle, elle n'osait pas encore s'aventurer vers les autres élèves, bien qu'elle en eut énormément envie.

Elle parlait avec Flore, son esprit de toujours, depuis sa plus tendre enfance son unique amie.
~ Alors, Flore? Cette académie? Comment l'as tu trouvée?
~ Pas trop mal... Y a mieux, on va dire. Rah, Onoko t'es trop bête! J'me demande qu'est-ce que tu fais a parler avec moi dans une forêt alors que tu pourrais aller te faire des amis! Baka!

Alors qu'elle disputait sa protégée, tout en avançant, Flore s'arrêta bruquemement et Onoko tendis l'oreille. Le bruit que la jeune fille avait fait en avançant vers un clairière ne semblait pas être le seul a résonner dans le silence.
Flore murmura:
~ Quelqu'un a calmé les arbres...
Onoko hocha la tête silencieusement, avant de sortir courageusement à la lisière de la forêt.
Un jeune homme y était déja, une main sur l'écorce rugeuse d'un arbre, distribuant généreusement ce qui semblait être des ondes positives dans les ramures de l'arbre, ce qui l'avait calmé. Il avait des yeux qui semblaient refléter toute la douceur du monde.
Il avait un visage tout à fait avenant, un mélange de japonais fin, élancé, des traits presque féminins, et d'occidental blond aux yeux myosotis.
Plutôt grand, mais pas déginguandé, il portait l'uniforme immaculé de l'académie.

* Un académicien!*
Revenir en haut Aller en bas
Eiji Shôroku
Sagesse et calme sont mes meilleurs amis
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 13/05/2009

Information
Mon Orientation: Neutre
Spirit's Orientation: Neutre
Vous et les Autres:

MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Jeu 14 Mai - 15:13

Eiji entendit alors la voix de son esprit:

"Je crois qu'elle t'a vu faire Eiji."

Felagund était toujours prudente, Eiji avait lui seul entendu la voix de son esprit protecteur. Eiji tourna la tête lentement, son regard bleu ciel extrêmement sage et calme semblait être trop ancien pour correspondre à un garçon de son âge.

Il resta silencieux, ne disant rien et remarqua que la jeune fille devant lui portait un uniforme bleu, elle faisait donc partit des gens orientés dans le bon mais son esprit protecteur était-il pareil? Eiji, quand à lui, avait un costume blanc, preuve de sa neutralité et d'ailleurs toute son attitude avait été neutre.

Le jeune blond, les cheveux mi-long, fixa la jeune fille blonde au regard gris. Eiji ne parla pas, il était distant mais pas froid pour autant. Juste neutre, silencieux, d'ailleurs son silence était calme.

Un calme étrange, une neutralité qui semblait apaiser n'importe qui. Le vent s'agita, on était en printemps et le temps n'était pas encore trop étouffant. Les arbres semblaient danser avec le vent, Eiji ne les commandait pas. Il ne tenait pas à ce que la jeune blonde inconnue remarque son pouvoir.

Eiji s'appuya dos contre l'arbre, mains dans les poches dans une position nonchalante et calme. Silencieux, ne parlant pas, la fille allait-elle osé dire le premier mot? Felagund, alors, apparu de toute sa beauté d'elfe, mais seul Eiji la vit. Car son esprit protecteur ne se montrait qu'à lui, elle ne voulait pas prendre le risque qu'on la voit! Elle s'appuya elle aussi contre l'arbre, à côté de son porteur.

"Vas-tu lui parler Eiji? Ou alors attendre?"

Eiji posa son regard bleu ciel sur elle, Felagund avait le même regard et sourit au jeune homme. Elle ne changea pas de position, le vent agita sa chevelure blonde et longue. Elle respirait elle aussi la neutralité, le calme et la sagesse. Elle semblait plus âgée qu'Eiji mais comme personne ne l'avait vu sauf Eiji impossible de confirmer ou pas...

Eiji fixa alors le ciel, son regard de la même couleur semblait pensif et il était à l'écoute, si jamais la jeune japonaise allait dire quelque chose. On ne sait jamais après tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Jeu 14 Mai - 21:09

Onoko avait regardé le jeune homme, qui à son approche s'était figé. Doucement, il avait changé de position, et s'était adossé à l'arbre. Il devait sans doute ignorer que la jeune femme possédait elle aussi le pouvoir de parler aux plantes, et voulait préserver son secret. Il avait regardé frequemment a coté de lui. Onoko se retrouvait dans le jeune homme, les petites mimiques et gestes qui indiquait qu'il parlait à qu'elqu'un qu'on ne pouvait voir.

Le regard d'un calme olympien, il scrutait la jeune fille de ses yeux océan, d'un air doux et calme, chose rare chez un jeune homme de cet âge. En silence, ils s'observèrent tour à tour. Flore, impatiente, gromellait:

~ Bon alors, tu te décide à parler?! Un peu d'action, zut, on s'fait.. on s'ennuie. Rah, si je pouvais influer sur la réalité, j'te secouerais comme un cocotier!!


Onoko sourde aux gromellement de son esprit, regardait le jeune homme dans les yeux, encore un long instant. Puis, comme avec une sorte d'intuition, elle ceuillit un bourgeon naissant sur un cerisier, s'approcha doucemement du jeune homme et posa le bourgeon a plat sur sa main, ouverte sa vue.
Lentement, et avec un doux frémissement, le bourgeon se déploya en une petite fleur rose et frippée.

~ C'est une belle magie... murmura Onoko. Quel est ton nom?

Elle avait agit instinctivement, l'air sûr de lui, calme et infiniment sage du garçon l'incitant à lui faire confiance. Elle ne lui montrerais pas Flore, non, pas encore. Flore était bien trop personelle pour qu'elle la montre à tout le monde, elle était sa première amie, sa confidente, son secret.
Elle attendis la réponse du jeune homme, le regardant droit dans les yeux d'un regard qui ne faiblissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Eiji Shôroku
Sagesse et calme sont mes meilleurs amis
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 13/05/2009

Information
Mon Orientation: Neutre
Spirit's Orientation: Neutre
Vous et les Autres:

MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Ven 15 Mai - 15:23

Eiji ne disait toujours rien, elle s'approcha mais avant cueillit un bourgeon naissant. Felagund resta neutre pourtant semblait contrarié de voir la jeune blonde arracher le bourgeon à l'arbre qui le faisait vivre.

Pourtant une chose étonnante se produisit, la blonde posa dans sa main le bourgeon et il s'ouvrit, comme s'il vivait de nouveau et qu'il était en plein été. Felagund fixa son porteur.

"Contrôle végétal...Ce qui veut dire que son esprit est soit bon ou neutre. Nous n'avons pas à nous en faire"

Eiji écouta à la fois son esprit et la blonde, il hocha la tête, répondant ainsi aux deux. Felagund sourit et ferma les yeux, le vent éclaira son teint mat et les arbres se mirent à bouger au gré du vent, comme dansant.

Le blondinet fixa l'inconnu qui était en costume bleu et remarqua un brassard sur son bras gauche comprenant la lettre D. Eiji lui avait le même brassard mais avec la lettre B. Felagund ne bougeait pas, se dorant au soleil et seul Eiji la voyait.

"Eiji et toi?"

Une voix calme, extrêmement douce, grave et sensuel mais pas du tout charmeuse. Une certaine sagesse ressortait de lui mais aussi des phrases prononcés de sa part. Il semblait réfléchir à chaque mot, chaque phrase à dire. Comme un sage l'aurait fait pour éviter de gaspiller son souffle à dire des longues phrases inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Sam 16 Mai - 11:52

"Eiji, et toi?"

Le jeune homme avait prononcé cela d'une voix grave; qui allait avec son physique d'archange. Onoko se demanda si lui aussi avait ressenti les rayons du soleil qui commençaient à faiblir, doucement, comme toujours au crépuscule. Elle détailla son visage, avant de déclarer:

~ Onoko. Ravie de te rencontrer.

Les civilités échangées, Onoko semblait étrangement vide. Se taisant encore dans un silence calme, elle n'osait parler, de peur de troubler Eiji, qui semblait réservé et peu bavard. Cela lui convenait très bien, en fait. Onoko préférait les silences ajustés au babillage incessant, inutile et futile.
Avançant de quelques pas, elle s'assit contre un arbre, de façon a caler son dos sur le tronc. Elle croisa ses jambes en tailleurs, posa ses mains sur ses genoux, et attendit une relance du jeune homme, ce qui n'arriverait peut être pas, enfin, qui sait.
Elle avait remarqué les brassard sur leurs uniformes. Ils indiquaient sans doute leurs classe.
Celui d'Onoko était orné d'un D, et celui d'Eiji un B.
Il devait être dans une classe supérieure, car il avait l'air plus âgé qu'Onoko de quelques années.
Flore allait et venait, maugréant des paroles sans suite, ce qui donnait à peu près

~Chiffe...molle...sert à rien...vais m'barrer, un jour, elle verra...Rah...m'énerve...

Le jour décroissait, et la forêt se préparait à passer une nuit comme tant d'autre. Les animaux diurnes faisaient doucement place aux nocturnes, les fleurs se fermaient.
Revenir en haut Aller en bas
Eiji Shôroku
Sagesse et calme sont mes meilleurs amis
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 13/05/2009

Information
Mon Orientation: Neutre
Spirit's Orientation: Neutre
Vous et les Autres:

MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Sam 16 Mai - 12:06

Eiji hocha la tête quand elle se présenta et lui dit qu'elle était ravie de le rencontrer. Le blond resta silencieux. Felagund rouvrit les yeux quand les rayons du soleil commençaient à disparaître.

L'elfe blonde fixa Eiji et s'approcha de son porteur.

"Allons nous rentrer? Il commence à se faire tard Eiji."

Eiji la fixa en silence, sa vision avancée s'activa et malgré la lumière déjà tombante il voyait comme en plein jour. Bien sûr de l'extérieure on ne voyait pas que sa vue avait changé, c'était un pouvoir qui ne se voyait pas de l'extérieure.

Le jeune homme s'étira, étant toujours debout et fixa le ciel. Son pouvoir de vision avancé lui permis de voir les différentes teintes du couché du soleil et les lumières de la nuit arriver.

Eiji mit les mains dans ses poches, Onoko était assise contre un arbre en silence.

"Je vais rentré, si tu souhaites m'accompagner tu peux."

Il s'éloigna calmement, d'un pas lent pour laisser le temps à Onoko de le suivre. Felagund suivit son porteur calmement, passant une main dans ses cheveux blonds et longs. Elle avait les mêmes yeux clairs que son porteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Lun 18 Mai - 7:00

Onoko regarda le jour décroitre lentement, et pensa qu'il serait temps pour elle de revenir dans l'académie, avant que les portes de celle-ci ne ferment. La vue d'ici était quand même magnifique.
Tout ces arbres, qui semblaient onduler au grès du vent, et ce doux soleil de crépuscule, si cher à son coeur... Une feuille morte vint voleter près d'elle, et elle la pris sans ses petites mains. Elle fut parcourue d'un doux frisson, et la feuille repris doucement une couleur verte, avant de redevenir ce qu'elle était, un feuille morte.
Onoko n'avait pas assez de pouvoir, il semblait. La posant avec regret a coté d'elle, elle vit Eiji s'agiter, et murmurer pour lui même, avant de ce tourner vers Onoko, le même regard absent sur le visage:


"Je vais rentré, si tu souhaites m'accompagner tu peux."

Onoko ce leva avec grâce, avant d'emboiter le pas à Eiji. On verrait bien ce qui se passerait. Elle ne répondis pas à la phrase de l'étudiant, préférant humer encore une fois le doux parfum d'une nature sur le point de s'endormir.
Elle marchait derrière lui, les mains posées contre ses hanches, regardant au loin, peut-être encore vers l'endroit qu'elle avait quitté des semaines plus tôt.
Flore agita la tête, avant de répliquer:

~ Regarde ou tu marche, tête de linotte. Ne pense pas au passé, et vit le présent. Et retire moi cet air grave de ton visage, une fois pour toute !! Non mais, il faut tout te dire, c'est pas possible, ça !!!

Onoko eut un sourire désabusé. Flore hocha la tête, en signe d'assentiment, et Onoko continua son chemin, sur la route, sur les pas de sa nouvelle connaissance, Eiji.
Revenir en haut Aller en bas
Eiji Shôroku
Sagesse et calme sont mes meilleurs amis
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 13/05/2009

Information
Mon Orientation: Neutre
Spirit's Orientation: Neutre
Vous et les Autres:

MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   Lun 18 Mai - 13:53

Une chose étrange commença à se produire, chaque pas que fit Eiji, des fleurs poussaient là où ses pieds avaient touchés le sol. Felagund virevolta sur elle-même, marchant à côté de son porteur. La nuit tombante se réveilla soudain, les animaux nocturnes s'agitèrent et se mirent à produire des sons, comme chantant.

Eiji continua de marcher, ailleurs, dans un autre monde où personne ne pouvait l'atteindre. Ses mouvements était gracieux, le blond sauta sur un tronc mort, les mains dans les poches et pencha la tête. Un louveteau sortit de derrière le tronc. Fixa étrangement le mortel et jappa, il trotta en cadence, s'éloignant et au loin l'hurlement de sa mère ainsi que le reste de sa meute retentit. Appelant le petit animal qui bientôt disparu.

Le blond resauta souplement au sol, continuant de marcher souplement, Felagund le suivit, chaque virevoltement qu'elle faisait ouvrait les fleurs des nuits. Des senteurs se libérèrent, la flore et la faune chantaient. Ils chantaient le porteur et sa déesse. La déesse de la neutralité et de la nature.

Eiji, à ce moment là, semblait être tout sauf un porteur normal! Marchant dans ce bruit nocturne qui ne le perturbait point. Il était dans son élément, comme son esprit d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecoute le vent [Libre-1 personne maximum]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La foudre contre le vent [libre]
» Emery d'Automne - Vent - Libre
» Olympes des Pétales - Vent - Libre
» Nuage de Coccinelle. || Apprentie du Clan du Vent. || Libre.
» Oeil de Lynx-Clan du Vent-Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kami no San :: Archive :: Archive des Rp-
Sauter vers: